Salariés licenciés après reprise de l’entreprise en faillite: le reprenneur condamné pour licenciements abusifs

Publié par : Francois Cufi

Dans le cadre d’une liquidation judiciaire une entreprise d’un département voisin rachète à bas prix une entreprise concurrente vendéenne en faillite.

Trois mois plus tard les trois salariés de l’entreprise vendéenne qui avaient été repris sont licenciés, les machines rapatriées auprès de l’acquéreur qui ferme définitivement l’établissement vendéen.

Nous assistons les trois salariés de l’entreprise vendéenne et le Conseil de Prud’hommes vient de déclarer les licenciements abusifs et de condamner le repreneur au paiement d‘importantes indemnités.

Pour contacter Francois Cufi